Your search results

10 idées pour mieux habiter la France de demain

Mis en ligne par NEMAUSA IMMOBILIER le décembre 13, 2021
| 0

La Ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a mis le dispositif “Habiter la France de demain” sur les rails au début de l’année 2021. À l’issue de cette réflexion à laquelle ont été conviés les Français au travers d’une consultation citoyenne, 10 solutions innovantes ont été soumises. Objectif : allier habitat désirable et habitat durable alors que la pandémie a remis l’importance de la qualité du logement aux cœurs des préoccupations.
Les 10 idées pour construire un nouvel idéal en matière d’aménagement
■ 1/ Rendre les logements collectifs et les quartiers denses plus attrayants

Emmanuelle Wargon a affirmé que l’installation de pavillons avec jardin est un projet allant à l’encontre des enjeux environnementaux. Elle a donc proposé 128 réalisations pour transformer les logements collectifs en des lieux plus “désirables”.

■ 2/ De nouveaux critères pour les logements neufs

Les critères obligatoires pour bénéficier de l’avantage fiscal “Pinel +” lors d’un investissement locatif doivent s’appliquer à tous les logements pour assurer une meilleure qualité de vie à leurs occupants. Il est notamment question du respect d’une surface minimale (45 m2 pour un T2, 62 m2 pour un T3 et 79 m2 pour un T4), d’un espace extérieur privatif et d’une double exposition à partir du T3 (qui facilite l’aération des logements).

■ 3/ Transformer les entrées des villes et des périphéries en des lieux plus dynamiques

Il s’agit de réconcilier les zones massivement commerciales et les zones uniquement résidentielles en réimplantant des logements et des commerces pour réinstaurer une continuité urbaine.

■ 4/ Relancer les projets de construction

Les communes qui rempliront leurs quotas en termes de construction auront droit à une aide s’élevant à 1 500 € par logement. Là encore, à condition de n’approuver que des logements répondant aux nouveaux critères de qualité et de confort.

■ 5/ Multiplier le nombre de logements sociaux

L’objectif est de construire 250 000 logements sociaux et intermédiaires d’ici 2023. Des incitations fiscales sont prévues pour inciter les maires à construire et pour motiver les particuliers investisseurs à “louer abordable”.

■ 6/ Baisser les coûts de construction

Grâce notamment à la filière bois ou en préfabriquant des éléments hors site de construction pour réaliser des économies d’échelle.

■ 7/ Équilibrer les prix du foncier

De l’aveu de la Ministre du Logement, il n’existe pas de “solution miracle” sur ce point. Elle souhaite cependant mener plus d’expérimentations comme la dissociation des murs et du terrain (Loi Lagleize) qui permettent d’encadrer les prix de revente et freiner l’inflation du foncier.

■ 8/ Proposer une aide financière aux particuliers pour qu’ils puissent moderniser leur logement et les adapter à leur âge

Avec MaPrimeAdapt’, construite sur le modèle performant de MaPrimeRénov’, l’Etat souhaite aider les Français à vieillir le plus longtemps possibles chez eux.

■ 9/ Transformer les bureaux en logements

Cela représenterait environ 1,4 millions de m2 soit 20 000 logements supplémentaires par an.

■ 10/ Augmenter les tiers lieux

Selon Emmanuelle Wargon, il est important que chaque personne puisse travailler en bas de chez elle, plutôt que chez elle. Elle mise beaucoup sur ces espaces partagés à implanter en ville comme à la campagne.

Source Bien Ici 13/12/2021

Compare Listings